A propos

La Cerisaie

LA CERISAIE a été créée en 1999 sous l’impulsion de Françoise Berlanger, porteuse de projet pour sa première pièce théâtrale, "Ciment" de H. Müller. La pièce a été co-mise en scène par Jean-Christophe Lauwers et jouée dans un lieu désaffecté du Nord de Bruxelles, Le Bunker-Ciné-Théâtre. Cette création a reçu l'aide du Ministère de la Communauté française de Belgique - service du théâtre.

En 2001, LA CERISAIE participe à la mise en scène, toujours au Bunker-Ciné-Théâtre, de la pièce de Jean-Christophe Lauwers "La guerre selon Gianfranco cavalli-Sforza". Suite au décès prématuré de ce jeune et brillant auteur/metteur en scène, LA CERISAIE quitte le Bunker-Ciné-Théâtre pour une résidence à L'Escaut - architecture. De 2002 à 2007 elle y élabore successivement "Penthesilea", "Mauser" et "Ur". La pièce de théâtre-musical Penthesilea a reçu l'aide du Ministère de la Communauté française - service du théâtre, des arts-plastiques et de la musique classique et trouve des co-producteurs et festivals importants.

L'impact de la création Penthesilea est fort. L'expérience des festivals internationaux successifs la fait grandir. En quittant L'Escaut en 2008, l' objectif de LA CERISAIE est de se tourner vers les institutions de la Communauté française de Belgique mais aussi, volontairement, vers les festivals et les institutions internationales.

Jusqu'en 2010 s'enchaînent alors, les écritures/mises en scène des pièces L'oeuf blanc, Klanglink, Ur et Le Soleil même pleut. Cette dernière pièce de théâtre-musical obtient l'aide du Ministère de la Communauté française de Belgique - service du théâtre, ainsi que des coproductions, des festivals Belges et internationaux importants.

Aujourd'hui, en 2011, c'est d'un nouveau souffle qu'il s'agit. Les rencontres artistiques théâtrales et musicales antérieures portent leurs fruits. LA CERISAIE répond aux échos d'autres cultures et entreprend des collaborations fortes, au sein de son propre projet théâtral-musical. Les projets en chantiers actuellement sont : L'Intelligence des fleurs/A Inteligencia das flores, L'histoire d'Arjuna et Méroé.

LA CERISAIE a eu jusqu'à présent ses racines à Bruxelles. Aujourd'hui, des aides à la création, des résidences ont été demandées en Communauté française de Belgique, tout comme à l'étranger. Elle espère des réponses constructives favorisant une création artistique en toute liberté et à long terme.

Les spectacles de LA CERISAIE :

- Ciment
- La guerre selon Gianfranco cavalli-Sforza
- Mauser
- Penthesilea
- L'Oeuf blanc
- Ur
- Klanglink
- Le soleil même pleut

Artistes collaborateurs de LA CERISAIE :

- Plasticien: Marcel Berlanger.
- Scénographe: Thibault Vancraenenbroeck.
- Créateur costume: Thibault Vancraenenbroeck, Silvia Hassenclever.
- Metteur en scène: Jean-Christophe Lauwers, Françoise Berlanger, Kalamandalam Jaya Prakas Narayanan.

- Musicien/Compositeur: Marcus, Raphael Van Lerberghe, Dan Liefooghe, François-Xavier Locquet, Cédric Dambrain, Patrick Delgès, Bo Van Der Werf, Fabian Fiorini, Gilbert Nouno, Jozef Dumoulin, Damien Magnette, Felipe Radicetti.

- Comédien: Marie Bos, Mélanie Rullier, Fabrice Rodrigez, René George, Pierrot Renaud, Stefano Lodirio, Cécile Brohez, Saskia Brichard, Emma Rouyer, Franck Andrieux, Nicolas Philippe, Thomas Israel, Célia Torrens, Conchita Paz, Sandrine Blanck, Maryse Dinsart, Gwen Berrou, Françoise Berlanger.

- Danseur: Daniela Lucà, Kalamandalam Jaya Prakas Narayanan.
- Assistante à la mise en scène: Elise Vandergoten, Roxane Lefèvre.
- Assistante à la diffusion: Annette Hirsch.
- Dramaturge: Veronika Mabardi, Michel Tanner.
- Créateur Lumière: Xavier Lauwers, Julie Petit-Etienne, Marco Forcella, Jef Dubois.
- Directeur Technique: Joelle Reyns, Jef Dubois, Greg Simon, Charles-Olivier Gohy.
- Ingénieur son: Jeison Pardo, Max Bodson, Julien Reyboz.
- Photographie: Thierry Monasse, Marie-Françoise Plissart, Marcel Berlanger.
- Captation vidéo/montage: Lou, Jean-Marc Musial, Virginie Di Ricci.

Coproducteurs/acheteurs/aides et lieux d'accueils de LA CERISAIE - par ordre chronologique :

- Le Ministère de la Communauté française de Belgique - service du théâtre - 1999
- Le Bunker-Ciné-Théâtre de Bruxelles - 1999, 2000
- La Piscine de Dunkerke - 2000
- Les Entres-Vues à Bruxelles- 2001
- L'Escaut de Bruxelles - 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007
- L'L Labo d'idée à Bruxelles - 2004
- Le Ministère de la Communauté française de Belgique - service du théâtre - 2005
- Le Théâtre Jardin Passion à Namur - 2005
- Le Kunstenfestivaldesarts (au National) à Bruxelles - 2006
- Le Théâtre de la Place de Liège, Festival Emulation - 2006
- Le CRFMW de Liège (Centre Henry Pousseur) - 2006
- WBT-D (Wallonie Bruxelles Théâtre-Danse) - 2006
- SACD (société des auteurs Belges) - 2006
- Le Ministère de la Communauté française de Belgique - service de la musique classique - 2006
- Le Ministère de la Communauté française de Belgique - service des arts plastiques - 2006
- Centre culturel Kalamandalam Jayaprakas Narayanan du Kérala, en Inde - 2006, 2007, 2008
- Festival "Enfin Seul" de L'L à Bruxelles - 2006
- Le BPS22 de Charleroi et La Fabrique de Théâtre de Frameries - 2007
- WBI (Wallonie Bruxelles International) - 2007
- Robert Pacitti, SPILL festival of performance London, au Barbican Theatre - 2007
- Le Festival les Francophonies de Limoges - 2007
- TulcaLive Festival of Galway en Irlande - 2007
- La Bellone-soirées composite #1 à Bruxelles - 2007
- Festival "Corps de textes" à Rouen, à Liège, à Quevy - 2007, 2008
- Le Ministère de la Communauté française de Belgique - service du théâtre - 2009
- La Bellone-soirées composite #6 à Bruxelles - 2009
- Companhia Ensaio Aberto au Copacabana SESC, à Rio - 2009
- WBI (Wallonie Bruxelles International) - 2009
- Studio Felipe Radicetti à Rio - 2009, 2010
- Danse à La Balsamine - 2009
- Objectif danse/WBT-D - 2009
- La Raffinerie de Bruxelles - 2009
- Pays de Danse de Liège - 2010
- Le Manège.Mons, Festival VIA - 2010
- La Fabrique de théâtre de Frameries - 2010
- La Bellone - 2010
- Le Grand théâtre au Grand Duché du Luxembourg - 2010
- Le Théâtre de la Place à Liège - 2010
- Encontros de Novas Dramaturgias Contemporâneas/ Colectivo.teatro 84 à Lisbonne - 2010

A VENIR - Coproducteurs/acheteurs/aides et lieux d'accueils:

- Le Théâtre de la Place - Festival Corps de Textes Europe - 2011
- Salla Cécilia Meireles - Cycle Art Sonore, à Rio - 2011
- WBI (Wallonie Bruxelles International) - 2011
- Festival Focus Francophone au Centre culturel de Hasselt, cch - 2011
- Festival ArtCENA em criaçao à Rio au Brésil - 2011
- WBT-D (wallonie Bruxelles Théâtre - Danse)
- Le Théâtre Royal du Parc - 2011
- La Fabrique de Théâtre de Frameries - 2011
- Le Théâtre de L' Ancre de Charleroi - 2011
- Le Manège.Mons - 2012

Françoise Berlanger

Françoise Berlanger est née à Oran (Algérie) en décembre 1969.

Elève de :

- L'Envol 58 avec Madame Warland, à partir de 1977, danses et gymnastique (Bruxelles)
- Education Physique et Kinesithérapie, 1987-1993, IEPR-UCL (Bruxelles, LLN)
- Académie de déclamation, 1989-1991 avec Veronika Mabardi (Bruxelles)
- Masques Balinais/Neutres/Comedia Dell'Arte/Clown, 1992-1994 avec Mario Gonzales, Serge Poncelet, Jean Koervert, Thomas Limbosch (Bruxelles)
- Ecole INSAS, 1994-1997 avec Michel Dezoteux, Marcel Delval, Philippe Sireil, Martine Wykaerts, Bernard Yerles, Ingrid von Wantoch Rekowski, Annette Sacks, Annie Szuper, Estelle Marion, Dominique Grosjean, Sylvie Storm (Bruxelles)
- Kathakali (Art traditionel Indien), à partir de 2003 avec Gürü Kalamandalam Jayaprakas Narayanan (Kérala, Inde du Sud - Bruxelles)

Metteur en scène:

- Ciment de Heiner Müller, co-mise en scène avec Jean-Christophe Lauwers, 1999, Le Bunker-ciné-théâtre (Bruxelles)
- La guerre selon Gianfranco Cavalli-Sforza d’après Müller, Weiss, Verheggen et Lauwers, co-mise en scène avec Jean-Christophe Lauwers, 2000, Le Bunker-ciné-théâtre (Bruxelles) - La piscine (Dunkerke)
- Mauser de Heiner Müller, 2004, Théâtre de L'L (Bruxelles)
- Penthesilea d'après Kleist, 2006, Kunstenfestivaldesarts / Théâtre National (Bruxelles), Festival Emulation / Espace Uhoda - théâtre de la Place (Liège), La fabrique de théâtre/BPS22 (Charleroi), Festival Francophonies (Limoges)
- L'œuf blanc de Françoise Berlanger, 2006, Festival Enfin Seul / Théâtre de L'L (Bruxelles)
- Penthesilea (version anglaise) d'après Kleist, 2007, SPILLfestival of Performance / Barbican Theatre (Londres)
- Ur d'après Ezra Pound, 2007, Tulca Live Festival (Galway-Irlande) - La Bellone (Bruxelles)
- Parashurama d'après Le Mahâbhârata, 2009, Danse-théâtre à La Bellone (Bruxelles)
- Klanglink d'après James Joyce, 2009, Danse-théâtre à la Balsamine (Bruxelles) - Pays de Danse (Liège), La Raffinerie (Bruxelles), Objectif Danse à L'L (Bruxelles)
- Le Soleil même pleut de Françoise Berlanger, 2010-11, Festival Via au Manège.Mons (Mons) - Le Grand théâtre (Gd-duché du Luxembourg) - Fest.Corps de Texte europe, Théâtre de la Place (Liège)

Actrice:

- La maison de Bernarda Alba de Garcia Lorca, m.e.s par Fabrice Gorgerat, 1997, Pont de Bessière (Lausanne)
- Les 81' de Melle A de Lothar Trolle, m.e.s par Claire Gatineau/Fabrice Gorgerat, 1998, école I.N.S.A.S (Bruxelles) - Théâtre de Nanterre (Paris)
- Chez Aziz de Jamal Youssfi, 1998, Théâtre Le Public (Bruxelles)
- La fuite au paradis de Michel Khleifi, 1998, Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles)
- Les Bacchantes d'après Euripide, m.e.s par Mathias Langhoff, 1998, Ecole des Maîtres (Udine, Rome, Paris, Renne, Moscou, Bruxelles)
- Berlin fin du monde de Lothar Trolle, m.e.s par Fabrice Gorgerat, 1999, La Grange (Lausanne)
- Larmes de sang d'après Sade, m.e.s par Jean-Marc Musial, 2000, Big Festival (Turin)
- Calderon de Pasolini, m.e.s par Jean-Marc Musial/Virginie Di Ricci, 2001, Festival numérique de la Villette (Paris)
- La femme à barbe bleue de Claire Gatineau, Centre culturel Jacques Franck (Bruxelles)
- Terre des folles de Laurence Cossé, m.e.s par Marine Haulot, 2004, le Z.U.T (Bruxelles)
- Ever again d'après Jean-Christophe Lauwers, m.e.s par Sofie Kokaj,
- Mort d'un parfait bilingue d'après Thomas Gunzig, m.e.s par Benoit Verhaert, 2005
- Grand Finale d'après Emile Zola, m.e.s par Pacitti Company, 2005, Festival Trouble #1/ BOZAR-SPILLfestival of Performance (Bussels-London)
- Quelque chose d'Anne Frank d'après Anne Frank, m.e.s par Richard Kalizs, 2008, Théâtre des Martyrs (Bruxelles)
- Sobre O Suicidio d'après Karl Marx, m.e.s par Fernando Lobo-Cie Ensaio Aberto, 2009, Copacabana SESC (Rio de Janeiro)

Marcel Berlanger

Né en 1965 à Bruxelles. Vit et travaille à Bruxelles. Études à Saint Luc et à l’ERG, Bruxelles 1984–1988.

L’artiste plasticien Marcel Berlanger est associé aux projets de théâtre et performance Penthesilea 2006, L’œuf blanc 2006, Ur 2007, Klanglink 2009 et Le Soleil même pleut 2010.

Il expose sa dernière création ‘Tore’ au Wiels en mai 2007 dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts 07.

Qui fait l’expérience du nouveau projet de Marcel Berlanger, pénètre dans le monde merveilleux de l’illusion optique. Le plasticien bruxellois propose une installation où la peinture, la lumière et le son résonnent dans un même espace, une immense plate-forme dans le centre d’art contemporain flambant neuf de WIELS. Berlanger confec- tionne lui-même ses supports. Ils sont composés de fibre de verre transparente rigidifiée à la résine liquide, qu’il recouvre de peinture reflétant la lumière. La structure fibreuse du support et la reproduction hyperréaliste font que l’on qualifie parfois ses œuvres de peintures photo- graphiques. Dans TORE, le concept lumière de Julie Petit- Etienne intensifie les subtilités de l’illusion optique. Des cycles lumineux alternants immergent l’espace et l’œuvre dans diverses tonalités et suggèrent diverses dynamiques. Chaque métamorphose aiguillonne, titille et stimule la perception du visiteur.

Marcel Berlanger, le peintre, se passionne depuis 2002 pour le champ de possibilités qu’ouvre la peinture sur toile transparente en fibre verre : une trame souple qu’il rigidifie de résine avant d’y peindre à l’huile un tableau traversé de lumière, désormais visible à l’envers comme à l’endroit.
Son intervention visuelle se donne ici à lire comme la phrase d’un rébus, à la manière de Freud qui parlait des rêves comme une «écriture en images» appelant le déchiffrage : mots d’un récit – énigme du rêveur – qui composent une chaîne asso- ciative offerte à l’interprétation. Chrysanthème, cyprès, petite boule florale nommée dorridge green, tête de harpie (rapace diurne), agave aux feuilles «agressives et guerrières»...
Six images peintes en noir et blanc, d’un trait réaliste, dont la figure importe autant que la structure, six images sur toiles translucides de différents formats, suspendues en lignes sur l’horizon de la page mentale d’une Penthésilée qui se verra attirée par l’une ou l’autre au gré des états qui la traversent. Et, au-dessus du public, pendra une autre toile, perpendi- culaire, perforée par une salve meurtrière, peut-être le profil d’une femme ou la blancheur d’une surface vide, vierge et déjà blessée...
— Claire Diez, mars 2006, à propos de Penthesilea

Expositions

[2009–2007] Nieuwe collectie, Stedelijk museum van Lier, Lier, déc Goedendag, Mise en doute 9, Bruxelles, nov Magie van het geschildere beeld, Aalst, nov
Kunst & Zwalm, Zwalm, août Derniers encodages, IKOB, eupen, juin Thinking About Drawing Marijke Scheurs, Bruxelles, mai Tore, WIELS + Kunstenfetivaldesarts, (solo), Bruxelles, mai Diaclase,Galerie Rodolphe Janssen, (solo), Bruxelles, avril Penthesilea, Barbican, Londres, avril Centre d’Art de Belfort, Le 19, Belfort, avril
[2006] Display, galerie In Situ, (solo), Aalst, sept Des journée entière, Galerie triangle bleu, Stavelot, août MW, Centre d’art WILLEM3, (solo), Vlissingen Penthesilea, TNB-Kunstfestivaldesarts, Bruxelles, mai Images publiques, 251 NORD, Liège, mai Fractions Lentes, exposition collective, Ecurie, Bruxelles, janv Landscape, Witte Zaal, (solo), Gent, janv Observatoire, Sorry We’re Closed, (solo), Bruxelles, janv
[2005] Luctor et Emergo, Galerie Van den Berge, (solo), Goes, déc Brussels south airport, Bps22/Krinzinger projekte, Vienne, mai Eden, Galerie Hermeyer, (solo), Munich, mai Kunst in der Südwestkurve, Badische Kunstverein, Karlsruhe, janv
[2004] ABRACADABRA, Galerie In Situ, (solo), Aalst, avril Marcel Berlanger, Paul Moran, Galerie Van den Berge, Goes, nov Storage, BPS22, Charleroi, nov
De Magie van het Beeld II, Galerie In Situ, Aalst, déc 04/01/05
[2003] One-eyed, James Colman Gallery, (solo), Londres, fév Il Fantasma dell’Academia, Academia Belgica, (solo), Roma, juin Marcel Berlanger, Galerie Naumann, (solo), Stuttgart, sept The Niew View Indicator, Galerie Van den Berge, Goes, sept Intravention, W139, Amsterdam, octobre FIG., Marcel Berlanger, Grégory Durviaux, Alimentation Générale – Nosbaum&Reding – Art Contemporain, Luxembourg, déc
[2002] Nue, La Maison de Marijke Scheurs, Bruxelles, avril Reality Revisited, Galerie Martin Kudlek, Köln, avril Les Petites Histoires de la Peinture, (solo), Galerie Van den Berge, Goes (cat), sept
La Colloque des Chiens, off-biennale de Venise, Espace 251 Nord, Liège, nov Marcel Berlanger, Michel Mouffe, Bernard Gilbert, Orion Art Gallery, Oostende, octobre
[2001] Belgian System, Tour et Taxis, Bruxelles, septembre Marcel Berlanger, Char Van Ark, Paul De Kort, Watertoren, Vlissingen, mars Art Frankfurt, avril
La Trahison des Images, off-biennale de Venise, juin [2000] Marcel Berlanger, Galerie In Situ, (solo), Aalst, janv
Art Frankfurt, mars Art Zürich, nov Een Kabinet, Galerie Van den Berge, (solo), Goes, oct
[1999] Links, Schilderkunst in Extremis, Provinciehuis, Maastricht, janv Marcel Berlanger, Galerie Van den Berge, (solo), Goes, oct Tina Haase, Marcel Berlanger, Loek Grootjans, Galerie Vanguardia, Bilbao, nov
[1998] Confrontatie/Dialoog, Marcel Berlanger-Wolfgang Ellenrieder, Galerie In Situ, Aalst, mars Prospective, Bruxelles, mars
[1997] Beyond Abstraction, Galerie In Situ, Aalst, mars [1996] Galerie In Situ te Gast, Watertoren, Vlissingen,
(cat.) fév
[1995] Les Yeux d’un Monde, situation et perspectives d’œuvres, projets et jeux d’artistes, Espace 251Nord, Liège, saison 1995–1996
[1994] Prospectus, Bruxelles, mars Scharpoord, Knokke, juin En Cercle Elargi, Van Aa, Bruxelles, oct Tekeningen en Tekeningen, Galerie Van Gelder, Amster- dam, nov
[1993] Marcel Verlanger, Galerie In Situ, (solo), Aalst, janv O. Barea, M. Berlanger, J. Juchtmans, O. Urzay, J.E. Visser, Galerie In Situ, Aalst, déc
[1992] Berlanger-Blondez-Evrart, rue de la gaieté, Bruxelles, mars E. Angenot, M. Berlanger, A. Simon, Artpool, Lauretl, Montpellier, juin Papier Beeld en Basis, Galerie In Situ, Aalst, déc Amérique Francophone, Regards Interculturels, Montréal, oct
[1991] Tempels, Zuilzn, Sokkels, Aalst (cat.), fév [1990] Vooruit, Gent, fév [1989] Parcours, Centre d’Art contemporain, Bruxelles, mars [1987] 4 x 1 = 4, Bruxelles, déc

Thibault Vancraenenbroeck

Né à Bruxelles en 1967. Il suit sa formation à Florence et réalise ses premiers costumes et scénographies à l’Atelier Sainte-Anne en Belgique, dont il devient responsable des costumes en 1991 (Lulu Love Live de Francine Landrain). Pour Charlie Degotte, il crée les costumes de Yzz, Yzz ! Tout Shakespeare !, Saga (1996), Il n’y a aucun mérite à être quoi que ce soit et Chantecler (Théâtre national, 1997). Assistant du costumier Sven Use, il participe à la création des costumes de Nozze di Figaro, Postcard from Morocco à Gand, Un Ballo in Maschera (La Monnaie) et Don Giovanni (Opéra d’Anvers). Il réalise les costumes et la scénographie pour les spectacles de Frédéric Dussenne (L’Annonce faite à Marie, 1989, Noces de sang, 1993, Quai Ouest, 1996, Athalie), ceux d’Enzo Pezzella (Peccadilla et Si par une nuit..., 1994), de Pierre Droulers (Mountain, Fountain, 1995 et De l’air et du vent, 1996), d’Olga de Soto (Paumes, 1998, Autre et Anaborescences, 1999), de Sébastien Chollet (Light- zone, 1998), de Nathalie Mauger (La Nuit des Rois, 1999, Le Chemin du serpent, 2ooo), de Sybille Cornet (Nos Pères et Affabulazione, 2ooo) et de Marc Liebens (Hilda, 2ooo), de Sofie Kokaj (No trace of a place to Hide, 2oo1), de Yves Beaunesne (La Princesse Maleine, 2oo1), de Francoise Berlanger (Penthesilea, 2006, L’œuf blanc 2006). A partir de 1996, il entame sa collaboration avec Stéphane Braun- schweig en réalisant les costumes de Franziska, Peer Gynt, Measure for Measure, Dans la jungle des villes, Le Marchand de Venise, Woyzeck, Prométhée enchaîné, L’Exaltation du labyrinthe, La Mouette, Les Revenants, La Famille Shroffens- tein, Le Misanthrope, Brand, Vêtir ceux qui sont nus et L’Enfant rêve pour le théâtre, et ceux de Jenufa, Rigoletto, La Flûte enchantée en 1999, L’Affaire Makropoulos en 2ooo, Elektra en 2oo2 et L’Or du Rhin, 1ère partie du Ring de Wagner en 2oo6 pour l’opéra. Il réalise, en marge de ses travaux liés au spectacle deux installations vidéo à partir de textes de Maurice Blanchot (L’Instant de ma mort, La Communauté inavouable). Il mène également un projet de photographie en collaboration avec Grégoire Romefort.

Felipe Radicetti

Biographie

Felipe Radicetti est compositeur de musique primé pour le cinéma, le théâtre et la publicité.
En 2009, il lance son troisième CD “SagradoProfano”, un cycle de chansons où il fait une réflexion sur les traditions et la foi religieuse afro-brésilienne.
Il est né le 16 Juin 1958 à Rio de Janeiro. En 2010 il s'installe à Bruxelles, en Belgique, où il commence une nouvelle création de théâtre-musicale avec la productrice et metteur en scène belge Françoise Berlanger.
Activiste depuis 2005 dans le milieu culturel et musical, il a reçu le prix "Top of Mind 2008 Editor’s Choice" de la revue Musique&Marché pour sa campagne “Je veux de l’éducation musicale à l’école.”
En 2008, sa chanson "Medida" du CD SagradoProfano, écrite avec le poète Felipe Cerquize, a été nominé pour le Hollywood Music Awards (www.hollywoodmusicawards.org) en Californie, dans le genre Latin Song.
Deux de ses créations électroniques à partir des pièces d’Itamar Assumpção, ont été sélectionnées pour la collection de CDs du Programme Rumos Itaú Cultural 2007-2009 (lancée au Brésil, Argentine, Chili, Uruguay et Paraguay).
Dans son premier CD, “Homens Partidos” (2000), des noms importants de la MPB sont représenté: Lô Borges, Geraldo Azevedo, Cláudio Nucci et Clara Sandroni. Sa chanson "Moleque-Marraio" arrive en demi-finale du Festival de Musique Brésilienne - Rede Globo de la télévision.
Son deuxième CD, “SuperLisa”, avec la chanteuse Clarisse Grova, a été lancé au Brésil et au Japon en 2003. Il a été choisi par le critique du journal O Globo, Hugo Sukman, comme “le meilleur CD électronique de la MPB de l'année”.
En 2007, Radicetti joue pour fermeture du IIIème Festival International Mar del Bossa, à Mar del Plata. Lors de sa deuxième tournée en Argentine, il joue au piano avec la chanteuse Marianna Leporace (www.myspace.com/mariannaleporace) dans un répertoire dédié au compositeur Brésilien Baden Powell.
Ses plus récentes créations pour le théâtre sont des pièces de la compagnie Ensaio Aberto. (www.ensaioaberto.com)En 2009, “Sobre o Suicídio” de Karl Marx. En 2007, “Estação Terminal” présentée au Barbican Theatre - Spill Festival of London et la direction musicale du spectacle "Havana Café", sur des chansons de Kurt Weill.
Radicetti continue à écrire pour le cinéma. En 2009 pour le film "Walachai" de Rejane Zilles et "Anjos do Sol" de Rudi Lageman en 2006 (www.anjosdosol.com.br).
En musique classique (2005) sa cantate “O Interrogatório" (L'instruction) pour soprano, bariton, choeur et orchestre symphonique, a été présenté sous la direction de Ricardo Rocha à la Sala Cecília Meireles - Rio de Janeiro et enregistré en CD par la compagnie Bachiana Brasileira (www.bachiana.com.br).

Discographie Musique Populaire

Homens Partidos (Hommes Brisés)
Independent, Brésil, 2000.

SuperLisa
Independent, Brésil, 2003.

SuperLisa
Koala Records, Japan, 2005.

SagradoProfano (Sacre Prophane)
Independent, Brésil, 2009.

Discographie Musique Classique

Painel da Brasilidade na Música de Concerto
Selo Musical dos Correios: Cantata “O Interrogatório”
(L'Instruction).
Chœur et orchestre de la Cie. Bachiana Brasileira, Ricardo Rocha, chef d'orchestre.
Brésil, 2005.

LP Futuros Mestres da Música EM-004
V symphonie pour orgue de Charles-Marie Widor, Toccata.
Felipe Radicetti, orgue, Brésil, 1986.

Musique pour le Théâtre

Bosnia, Bosnia
(Ad de Bont)
Teatro da Aliança Francesa de Botafogo, Rio de Janeiro, 1995
Cie. Ensaio Aberto

O Novico (Le Novice)
(Martins Pena)
Teatro da Aliança Francesa de Botafogo, Rio de Janeiro, 1996
Cie. Ensaio Aberto

A Mãe (La Mère) (Bertolt Brecht)
Teatro da Aliança Francesa de Botafogo, Rio de Janeiro, 1996
Cine Teatro Dina Sfat - Centro Cultural Gama Filho, Rio de Janeiro, 1997
Liga Operária Camponesa - Belo Horizonte, 1997
Teatro Marília - Belo Horizonte, 1997
Teatro do SESC de São João de Meriti, Rio de Janeiro, 1997
Teatro da Aliança Francesa de Botafogo, Rio de Janeiro, 1997
Cie. Ensaio Aberto

O Interrogatorio (L'Instruction) (Peter Weiss)
Teatro da Aliança Francesa de Botafogo, Rio de Janeiro, 1997
Cie. Ensaio Aberto

Cabaret Youkali
(Kurt Weill/B. Brecht)
Teatro Glauce Rocha, Rio de Janeiro, 1998
Café do Teatro dos 4, Rio de Janeiro, 1998
Cie. Ensaio Aberto

Havana Café
(Chansons de Kurt Weill et Kander&Webb)
Teatro Municipal de Niteroi, 2004
Teatro Municipal Cafe Pequeno, Rio de Janeiro, 2004
Café-Teatro Arena, Rio de Janeiro, 2004
Teatro Municipal Cafe Pequeno, Rio de Janeiro, 2007
Cie. Ensaio Aberto

Olga Benario, Um Breve Futuro
(Olga Benario)
(A propos de la biographie de Olga Benario, par Fernando Moraes)
Caixa Cultural - Teatro de Arena, Rio de Janeiro, 2006
Cie. Ensaio Aberto Estação

Terminal (Station Terminus)
(Lima Barreto)
Spill Festival, Londres, 2008 Fórum de Cultura da UFRJ,
Cie. Ensaio Aberto, Rio de Janeiro, 2009

Edipo e seus Duplos (Oedipe et ses Doubles)
(Samir Murad)
Teatro Solar de Botafogo, Rio de Janeiro, 2008
Teatro Sesc Tijuca, Rio de Janeiro, 2008
Cie. Cambaleei mas nao Cai.

Sobre o Suicídio (A Propos du Suicide)
(Karl Marx)
Espaço SESC Copacabana, Rio de Janeiro, 2009
Cia. Ensaio Aberto

Musique pour le Cinéma

Castro Alves
Réalisateur: Silvio Tendler, Caliban (production), Brésil, 1998
Prix Margarida de Prata - CNBB, Brésil

Envira
Réalisateur: Silvio Tendler, Caliban (production), Brésil, 1999

Francamente...
Réalisateur: Duda Gorter, Brésil, 2004

Anjos do Sol (Anges du Soleil)
Réalisateur: Rudi Lageman, Cara de Cão (production), Brésil, 2005.

Na Madrugada (Dans la Nuit)
Réalisateur: Duda Gorter, Brésil, 2008

Walachai
Réalisateur: Rejane Zilles, Brésil, 2009

Références Bibliographiques

Dicionário Houaiss Ilustrado/Música Popular Brasileira, Instituto Cultural Cravo
Albin Ed. Paracatu, Brésil, 2006.

Repertorium Orgelmusik, Klaus Beckmann, Ed. Schott, Alemagne, 1999.

Presse

O GLOBO -07/15/03 - Superlisa: A original way to the Brazilian song ****
“That´s the most well-succeeded project of mixing Brazilian Popular Music with electronic music”. HUGO SUKMAN

O GLOBO ON LINE -08/19/03
Superlisa - Clarisse Grova e Felipe Radicetti
''Superlisa show us that even the old MPB still has space for talent and invention” LEONARDO LICHOTE

REVISTA MUSIBRASILNET – ITÁLIA
“Felipe e Clarisse indicano in questo progetto una via alla musica popolare brasiliana che metabolizza armoniosamente e elegantemente il linguaggio e l’approccio elettronico. Forse la saudade di Vinicius e la felicidade di Tom, oggi, abitano qui.” MAURO MONTALBANI

MÚSICA BRASILEIRA (WEBSITE) USA, December 2003
Superlisa is daring, pop and moving while keeping a unique Brazilian quality to the entire project. From the funky opening of "Rude Pedra" to the closing Dolores Duran tribute with "Ternura Antiga," the album presents innovation and tradition in each track. It takes Brazilian popular music to another level of what we are used to" (…) EGÍDIO LEITÃO

THE BRAZILIAN VOICE NEWSPAPER
SagradoProfano (Mills Records) is the Cd álbum that Felipe Radicetti released to make clear his ability as composer and instrumentist. Radicetti is a versatile musician. Singer and instrumentist interested in electronic music, he is also an arranger who knows how to balance the electronic and sampled parts with the acoustic piano or a 10 berimbaus session. (…) Modern arrangements, full of rich details and inspiring songs, packed in a beautiful graphic project. AQUILES REIS, MPB-4