Le public

Ce spectacle représente une telle charge d’émotions, de souvenirs, de questions, que certaines personnes spectatrices ressentent le besoin de parler ensuite, partager leur histoire à elles, ou simplement écouter. Je pense qu’il faut absolument tenir compte de ce temps de parole, de détente autour du sujet. Que ce temps soit libre pour chacun, non obligatoire, mais bien organisé à l’avance par le lieu et annoncé. Sous forme de dialogue simple, dans la salle ou dans le bar, sous forme de débat, avec des invités, il y a plusieurs possibilités. Ce temps-là est indispensable et je m’engage à le tenir pendant les 30 minutes (ou plus si nécessaire) qui suivent le spectacle.