Thibault Vancraenenbroeck

Né à Bruxelles en 1967. Il suit sa formation à Florence et réalise ses premiers costumes et scénographies à l’Atelier Sainte-Anne en Belgique, dont il devient responsable des costumes en 1991 (Lulu Love Live de Francine Landrain). Pour Charlie Degotte, il crée les costumes de Yzz, Yzz ! Tout Shakespeare !, Saga (1996), Il n’y a aucun mérite à être quoi que ce soit et Chantecler (Théâtre national, 1997). Assistant du costumier Sven Use, il participe à la création des costumes de Nozze di Figaro, Postcard from Morocco à Gand, Un Ballo in Maschera (La Monnaie) et Don Giovanni (Opéra d’Anvers). Il réalise les costumes et la scénographie pour les spectacles de Frédéric Dussenne (L’Annonce faite à Marie, 1989, Noces de sang, 1993, Quai Ouest, 1996, Athalie), ceux d’Enzo Pezzella (Peccadilla et Si par une nuit..., 1994), de Pierre Droulers (Mountain, Fountain, 1995 et De l’air et du vent, 1996), d’Olga de Soto (Paumes, 1998, Autre et Anaborescences, 1999), de Sébastien Chollet (Light- zone, 1998), de Nathalie Mauger (La Nuit des Rois, 1999, Le Chemin du serpent, 2ooo), de Sybille Cornet (Nos Pères et Affabulazione, 2ooo) et de Marc Liebens (Hilda, 2ooo), de Sofie Kokaj (No trace of a place to Hide, 2oo1), de Yves Beaunesne (La Princesse Maleine, 2oo1), de Francoise Berlanger (Penthesilea, 2006, L’œuf blanc 2006). A partir de 1996, il entame sa collaboration avec Stéphane Braun- schweig en réalisant les costumes de Franziska, Peer Gynt, Measure for Measure, Dans la jungle des villes, Le Marchand de Venise, Woyzeck, Prométhée enchaîné, L’Exaltation du labyrinthe, La Mouette, Les Revenants, La Famille Shroffens- tein, Le Misanthrope, Brand, Vêtir ceux qui sont nus et L’Enfant rêve pour le théâtre, et ceux de Jenufa, Rigoletto, La Flûte enchantée en 1999, L’Affaire Makropoulos en 2ooo, Elektra en 2oo2 et L’Or du Rhin, 1ère partie du Ring de Wagner en 2oo6 pour l’opéra. Il réalise, en marge de ses travaux liés au spectacle deux installations vidéo à partir de textes de Maurice Blanchot (L’Instant de ma mort, La Communauté inavouable). Il mène également un projet de photographie en collaboration avec Grégoire Romefort.